Papier d’herbe

Le saviez-vous?

L’herbe est séchée au soleil et transformée en foin dans l’usine de papier. Les besoins en eau pour la production de pulpe d’herbe ne sont que de 2 litres par tonne.

Pourquoi Matabooks utilise-t-elle du papier d’herbe?

  • La matière première, l’herbe, contrairement à la cellulose, est un produit purement naturel et est disponible en Allemagne en quantités suffisamment importantes.
  • Même avec une utilisation intensive de ces zones, la biodiversité peut être garantie.
  • L’herbe n’est pas détruite pendant la récolte et pousse encore et encore.
  • L’herbe contient naturellement peu de lignine. Par conséquent, aucun produit chimique n’est utilisé dans sa production.
  • Grâce aux distances de transport plus courtes, il est possible d’éviter jusqu’à 75 % de la consommation de CO2.
  • L’herbe destinée aux produits de Matabooks est récoltée à proximité de l’usine de papier – la distance de transport n’est que de 100 km en moyenne.

Plus nous utilisons de livres en herbe, plus nous pouvons activement faire quelque chose ensemble pour protéger l’environnement. Chaque brun d’herbe compte !

Sources: www.creapaper.de

Consommation de papier par habitant

Monde 50Kg
Allemagne 250Kg

Matabooks est le premier éditeur allemand à produire des livres entièrement vegans. Le mot “vegan” peut sembler confus dans ce contexte, car sinon il désigne principalement un régime alimentaire à base de plantes sans produits animaux. Mais comme de nombreux aliments, vêtements, textiles et cosmétiques, les livres conventionnels contiennent souvent des ingrédients animaux cachés.

Pour comprendre comment les livres peuvent être “véganisés”, la première question qui se pose est la suivante : “Comment les ingrédients d’origine animale entrent-ils dans les livres ? La réponse est divisée en trois parties:

  1. Pour la reliure des livres on utilise de la colle à os. Cette colle est composée de composants animaux, qui sont produits par l’ébullition des os, des peaux et du cuir. Les matières premières sont séchées, broyées, dégraissées et traitées avec une solution de chaux. Le collagène obtenu est ensuite transformé en gluten.
  1. Les encres d’imprimerie en offset sont composées de pigments, de résines, d’huiles minérales et d’additifs. Entre autres, des colorants organiques sont utilisés pour produire des pigments. Elles sont constituées en partie de la teinture carmin (E120), qui est produite à partir de pucerons (en Europe, les cochenilles). Pour produire la teinture, les pucerons sont élevés sur des plantes sélectionnées, récoltées, séchées et bouillies dans l’eau (avec ajout d’acide sulfurique).
  1. Le matériau de base des reliures en cuir est principalement constitué de peaux d’animaux. Lors de la production du cuir, ils subissent divers processus mécaniques et chimiques. L’épiderme et le sous-cutané sont retirés de la peau du cuir, ce qui donne une “nudité”. La peau est nettoyée, épilée, teintée au sulfure de sodium, puis fendue à la machine. La peau de chèvre est le matériau de reliure le plus couramment utilisé et est fabriquée à partir de peaux de différentes races de chèvres africaines, indiennes ou européennes. Les autres types de cuir sont les peaux de bovins, d’ovins, de porcs et de chèvres de la savane.

Les livres de Matabooks sont exempts de composants animaux dans les encres d’imprimerie, la colle de reliure et les couvertures de livres. Tous les processus de production de livres sont réalisés en tenant compte des aspects environnementaux et de la durabilité. Tous les processus de finition des livres sont mis en œuvre en tenant compte de leur équilibre écologique.

Livres véganes en papier d’herbe durable

Livres véganes en papier d’herbe durable

Consommation de papier par habitant

La consommation de papier par habitant en Allemagne est élevée et n’est dépassée que par quelques pays.

Mondial 50 Kg
Allemagne 250 Kg

Mais qu’est-ce que le papier d’herbe ?

Pour fabriquer du papier à l’herbe, on utilise de l’herbe ordinaire, celle que tu trouves dans les prés. Celle-ci est séchée au soleil, puis transformée dans l’usine de papier. Le papier est alors fabriqué avec une part de fibres d’herbe pouvant atteindre 50 % (au moins 30 %) et une part de fibres fraîches (provenant de forêts certifiées FSC). La part de fibres fraîches, qui garantit la stabilité du papier, peut également être remplacée par des fibres de papier recyclées. D’ailleurs, le papier d’herbe lui-même est recyclable et compostable.

Le papier d’herbe est idéal pour les emballages alimentaires et de service. Chez matabooks, nous l’avons découvert dans la production de livres et nous pouvons désormais proposer une large gamme de produits, de la carte postale au carnet de notes en passant par le calendrier annuel en papier à l’herbe.

Pourquoi matabooks utilise-t-il du papier à l’herbe ?

  • a matière première qu’est l’herbe est, contrairement à la cellulose, un produit purement naturel et disponible en Allemagne en quantité suffisante.
  • Même en cas d’exploitation intensive de ces surfaces, la biodiversité peut être garantie.
  • L’herbe n’est pas détruite lors de la récolte et repousse toujours.
  • L’herbe possède naturellement peu de lignine. C’est pourquoi aucun produit chimique n’est utilisé lors de la production.
  • La réduction des distances de transport permet d’éviter jusqu’à 75 % de la consommation de CO2.
  • L’herbe utilisée pour les produits de matabooks est récoltée dans les environs immédiats de l’usine de papier – la distance de transport n’est en moyenne que de 100 km.

Sources: www.creapaper.de

En tant que première maison d’édition végane certifiée V-label en Allemagne, avec des livres primés en papier à base d’herbe, matabooks révolutionne l’industrie du livre et crée une nouveauté. Sa philosophie est entièrement placée sous le signe de la durabilité. C’est pourquoi matabooks fabrique tous ses produits en Allemagne et avec du papier d’herbe ou d’herbe douce respectueux de l’environnement. Les ressources sont ainsi préservées et les émissions de CO2 réduites. De plus, aucun matériau contenant des composants d’origine animale n’est utilisé. Ainsi, matabooks apporte sa contribution à la protection de l’environnement, du climat et des animaux.

Consommation de papier par habitant

La consommation de papier par habitant en Allemagne est élevée et n’est dépassée que par quelques pays.

Mondial 50 Kg
Allemagne 250 Kg

Mais qu’est-ce que le papier d’herbe ?

Pour fabriquer du papier à l’herbe, on utilise de l’herbe ordinaire, celle que tu trouves dans les prés. Celle-ci est séchée au soleil, puis transformée dans l’usine de papier. Le papier est alors fabriqué avec une part de fibres d’herbe pouvant atteindre 50 % (au moins 30 %) et une part de fibres fraîches (provenant de forêts certifiées FSC). La part de fibres fraîches, qui garantit la stabilité du papier, peut également être remplacée par des fibres de papier recyclées. D’ailleurs, le papier d’herbe lui-même est recyclable et compostable.

Le papier d’herbe est idéal pour les emballages alimentaires et de service. Chez matabooks, nous l’avons découvert dans la production de livres et nous pouvons désormais proposer une large gamme de produits, de la carte postale au carnet de notes en passant par le calendrier annuel en papier à l’herbe.

Pourquoi matabooks utilise-t-il du papier à l’herbe ?

  • a matière première qu’est l’herbe est, contrairement à la cellulose, un produit purement naturel et disponible en Allemagne en quantité suffisante.
  • Même en cas d’exploitation intensive de ces surfaces, la biodiversité peut être garantie.
  • L’herbe n’est pas détruite lors de la récolte et repousse toujours.
  • L’herbe possède naturellement peu de lignine. C’est pourquoi aucun produit chimique n’est utilisé lors de la production.
  • La réduction des distances de transport permet d’éviter jusqu’à 75 % de la consommation de CO2.
  • L’herbe utilisée pour les produits de matabooks est récoltée dans les environs immédiats de l’usine de papier – la distance de transport n’est en moyenne que de 100 km.

Sources: www.creapaper.de

Ainsi, plus nous produisons de livres/produits imprimés en papier à base d’herbe, plus nous pouvons agir activement ensemble pour la protection de l’environnement.

Chaque brin d’herbe compte !